D'apres un etat des connaissance effectué par une pretendante au doctorat en psychologie clinique en 2016 ( université de MOntreal ) , la medication seule ne suffit pas ( non plus ) chez les adultes atteints de TDAh . ( Vickie Auclair , suite à ceci a été diplomée :) http://www.douglas.qc.ca/page/laboratoire-martin-lepage-equipe

En effet , de simplement se médicamenter , n'implique aucun travail visant à creer des strategies pour ameliorer les symptomes du TDAh ( adultes mais aussi enfant ) ; cette étude tent à démontrer l'efficacité et l'importance d'un suivi en TCC ( Therapie Cognico Comportementale )