380926_2725563693127_194947868_n pour mon Loulou , TDAh et pour tous ceux TDAh comme lui 

 

Ce matin , circule sur un forum le lien vers un site qui a publié voilà quelques temps dejà , un "article" sur le TDAH ...

Je mets volontairement entre guillemets le terme "article" ( qui suppose objectivité , impartialité et surtout information ) . 

Je lis , et , dans une réponse que je m'applique à produire en bas de page , j'expose mon point de vue , divergent , différent du leur , arguments à l'appui .

Je n'ai pas copié-collé ma réponse ( naïve ! ) n'imaginant pas une seule seconde qu'il serait censuré et effacé du site dans la journée . 

Alors :  "Remy et Cecile , fallait pas ! ". 

Pour le coup , je me donne mon droit de réponse ici , sur mon propre blog ... histoire d'avoir ma voix au chapitre et parceque je deteste cette incivilité d'effacer ce qui dérange parceque ça dérange . 

 L' "article" en question il vous faudra , chers amis ( ou non ) le chercher si vous souhaitez le lire .... les extraits choisis cités ci apres vous donneront ou non l'envie d'aller faire votre recherche pour le lire ;) 

Ma réponse , plus élaborée encore que la première ( j'ai plus d'espace pour le faire ici ;) : je vais donc relever les passages "interessants" et y répondre )  , la voici qui suit ( de rien encore ) 

Vous dites :

Disons-le, un enfant qui est énervé, qui court partout, qui parle fort, mais qui s'endort très naturellement le soir, n'est pas un hyperactif, n'en déplaise au corps médical et aux institutrices peu formées."

Je réponds : FAUX 

Qui êtes vous pour pouvoir , à la volée , décreter qui ou qui n'est pas hyperactif ? D'autant que , hum ... nous parlons bien donc du trouble TDAh , dont l'hyperactivité est un symptome ET optionnel ( le TDA sans le H existe bel et bien ) , donc votre micro-liste de symptomes du trouble pour avancer ou non une hyperactivité ( le trouble ) est incomplète , erronée et réductrice ."Ne vous en déplaise" , de même !

Vous dites : 

"On trouve des médecins pour dire qu'il y aurait 3 à 5% qui souffriraient de "ce problème", en réalité relevant du TDAH (Trouble du déficit de l'attention et de l'hyperactivité)...

La réalité ? Elle est horrible : de 2010-2014 (en 5 ans), la quantité de comprimés vendus en pharmacie a augmenté de 56 %.Je réponds : Hahaha ( oui je sais c'est un vocabulaire élaboré ) " 

Je réponds : Houla !

Alors ce n'est pas " trouble du deficit de l'attention et de l'hyperactivité " : c'est " trouble du deficit d'attention avec ou sans hyperactivité" : commencez peut etre par bien écrire le trouble en question car mine de rien l'appellation définit  , de celà peut dépendre nombre d'erreurs chez vos lecteurs ( et chez vous , visiblement aussi  ) , l'hyperactivité est un symptome du trouble , non le trouble ... il est optionnel .

Alors les 3% à 5% ne sortent pas du chapeau des quelques médecins ( pas bons selon vous , ils seront contents de l'apprendre !! ) qui l'affirment , mais bien des statistiques officiels , validés par le gourvernement ( qui a promu l'asso TDAh-France d'interet public )  et l'HAS ( qui reconnait ce trouble et en preconise la prise en charge depuis 2014 ) .

On leur fait dire ce qu'on veut aux chiffres hein ! Voyez : La réalité (et les chiffres avancés) , n'est pas "horrible" , elle sous entend juste que les diagnostiques et les prises en charges sont meilleurs , DONC moins d'enfants en souffrance ( même si encore trop ! ) 

Vous dites 

"Il faut bien réaliser que, contrairement à d’autres maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer, il n’y a aucun test psychométrique, biologique ou physique, comme un scanner du cerveau par exemple, qui permette de diagnostiquer le TDA/H.""

Je réponds: si !

Alors ça s'appelle l'avancée Neurologique , ce dont je vais parler :) La maladie d' Alzheimer dont vous prenez l'exemple , il y a encore quelques années s'appelait " démence sénile" , aujourd'hui grace aux avancées Neurologiques la maladie à un nom , est reconnue , est dans les recherches et prise en charge . En ce qui concerne le TDAh , quand on ouvre un peu plus ses recherches et sources qu'aux simple " anti-TDAh" , on en découvre des trucs sympas : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3507.htm ( l'origine neurobiologique du TDAh prouvée ;) ) ... pour ne citer que cette source et ce fait ( OUPS ils parlent ici aussi des pourcentages d'enfants touchés ! ) 

Coté test , vous n'êtes pas au courant ? ou avez occulté de le dire consciemment ? Il est existe des tests psychométriques à effectuer chez un psy specialisé ou un neuropsy ( c'est d'ailleur une partie importante du diag differentiel ) : TEA-CH le plus connu, mais aussi laby 5-12, le SKT, le STROOP... 

sinon coté imagerie :

cerveau_tdah

http://www.aboutkidshealth.ca/fr/resourcecentres/adhd/aboutadhd/whatcausesadhd/pages/brain-differences-in-adhd.aspx

 https://www.tdah-france.fr/Imagerie-et-TDAH-M-L-Galineau.html

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140514.OBS7068/hyperactivite-l-irm-au-secours-d-un-diagnostic-objectif.html

Vous dites 

" Le traitement ? La Ritaline. Un médicament... qui entraîne des troubles du sommeil, notamment. Le genre de chose qu'on ne devrait JAMAIS donner à un enfant."

Je réponds : rien que ça ?

Déjà , sachez qu'avant la mise en place du traitement , on élabore avec les parents et les petits patients un plan de suivis et prises en charges adaptés ( psychologique , psychomotricité , orthophonie , ergotherapie , TCC etc ... ) le traitement que vous citez , la Ritaline est le nom commercial d'une mollécule appelée Méthylphénidate ( dérivé des amphetamines effectivement ....DERIVE ) décliné en France sous 4 marques : Ritaline , Quazym , Concerta et Meikinet . Ce médicament  n'entraine pas de troubles du sommeil , c'est une des effets secondaires possible comme beaucoup d'autres d'ailleur ... mais ce n'est pas une fatalité , j'en veux pour preuve le loulou qui n'a encore jamais fait une nuit complete depuis sa naissance , il a 9 ans bientot ... les parents ont tout essayé , jusqu'au rebouteux et Feng-shui pour l'aider à dormir , rien n'y a fait ! Il prend du Quazym depuis quelques semaines et Ô ! il n'a jamais aussi bien dormi ! Peut etre ( comme l'explique sa neuropediatre ) que le fait de moins se fatiguer à devoir se concentrer et rester attentif toute la journée , le rend plus dispo à un bon sommeil ??? ..... 

Vous dites : 

"quand un comportement est traité par un médicament et qu'on parle de maladie, il y a falsification du diagnostic. Un comportement n'est jamais soigné par un médicament. Il a toujours son origine dans le cerveau."

Je réponds : non non !

Trouble ≠ maladie et précision faite : " trouble neurobiologique" ( CF plus haut , c'ets expliqué ) , induit des comportements inadaptés . C'est pas beau de vouloir jouer sur les mots ainsi ... HUHUUHUHUHUE c'est pas beau du tout ! 

Et un neurologue par definition est tout indiqué pour prescrire le cas échéant une mollecule pouvant servir de bequille et limiter la souffrance . ( plus que votre revue nature , celà dit entre nous ;) ) la MPH est un agoniste de la dopamine ( il agit donc bien quelque part la haut non ? ) ... 

Vous dites : 

" Ce genre de saletés chimiques est à refuser radicalement. Ce type de médicament cause de grands dégâts dans le corps et le cerveau."

Je réponds

un gourou n'aurait pas formulé différemment ( je reviendrai au gourou plus loin car OMG ! vous avez fait fort avec vos videos ) , le recul date des année 1950 sur la molecule , on aurait pu attendre de votre part , quelques exemples appuyé scientifiquement evidemment ... 

Vous dites 

"Contre l'hyperactivité en question, on donne des calmants..."

Je réponds : FAUX 

Le méthylphénidate n'est pas un calmant , au contraire c'est un psychostimulant . 

Vous dites :

Le comportement ne se traite pas par le médicament. Il a toujours une explication en amont, par l'environnement de l'enfant (sauf, comme toujours rappelez-vous, en cas de lésion ou de pathologie).

Cet environnement, c'est aussi sa famille, ses proches et son écologie, c'est-à-dire alimentation, sommeil etc. dont nous parlons abondamment dans notre accompagnement.

L'hyperactivité de l'enfant, disons l'énervement, sa turbulence ou son comportement odieux proviennent bien sûr très souvent, outre l'alimentation dont parle l'article de Santé Nature Innovation, des mauvaises conditions de vie au sein de sa famille et de mauvais traitements ou de manques d'attention de la part de proches, si fréquents, sont facilement décelables par les enseignants... sans qu'ils puissent pratiquement rien y faire d'ailleurs. Ce sont les autres enfants qui en payent les conséquences. Mais quant à lui, il n'a aucune issue: tant que son environnement est malsain, il est condamné, et plus cela dure, moins il aura de chance de s'en sortir aisément .

....

Dans cet article, plusieurs pistes sont proposées. L'auteur convient avec nous que le "TDAH" est tout autre chose que ce qu'en disent les profiteurs (sites nombreux, spécialistes etc.). C'est un article dans lequel vous aurez des conseils précis à suivre.

Je réponds OMG on touche le fond 

Freud , himself , concède au troubles de l'attention ( donc ce que vous appelez hyperactivité ici ) une cause Organique ( de son époque , de la nôtre : neurobiologique ) , ce que vous citez , à juste titre entre en ligne de compte des parametres aggravant ou améliorant l'etat general , les symptomes mais en AUCUN cas de causes du TDAh . Concenrant les régimes alimentaire ( parfois dangereux car carençants et donnés aux enfants sans même un avi medical bien souvent )  Je cite le Dr Gabriel Wahl dont le dernier livre sur le sujet est sorti .... demain ! LOL ! page 166 donc " aucune de ces allégation diététiques n'a donné à ce jour , la moindre preuve d'efficacité " 

Vous dites 

Les TDAH, c'est une invention récente.

Je réponds LOL 

La littérature scientifique ( et je ne parle pas artistique , litteraire ) en parle depuis le 19eme siecle de ce trouble ... apres c'est peut etre encore trop récent pour vous ? c'est quoi " récent" ? 

Je ne répondrai même pas aux allusions quant au complot big pharma etc ... Cessons donc de nous soigner ( et manger , puisque BIG PHARMA est de conivence avec BIG AGRO : l'un nous empoisonne , l'autre nous soigne ! ) 

Vous dites  ( lien à l'appui , qui circule depuis trop de temps que les reseaux ) 

L'inventeur des TDAH (Troubles Déficit de l'Attention et de l'Hyperactivité) avoue que cette maladie n'existe pas. Le TDAH est "une maladie fictive" ! Le saviez-vous ? Pourtant, on enferme encore aujourd'hui, et chaque jour, des gens qui en sont atteints. Et des gens gagnent beaucoup d'argent avec ça, il y a des spécialistes qu'on consulte ! 

Je réponds : et la marmotte ...... 

Ce monsieur en question n'a rien inventé , même pas l'eau chaude ! LOL en fait il n'a rien fait rien dit , il est juste là , utilisé une fois décédé pour créer la polémique et servir la cause de notre grande secte française : la psychanalyse ( qui ne sert à rien du tout dans le trouble TDAh et donc se trouve fort depourvue , désapointée ... oups alors ! ) 

Votre passage sur la "psychiatrisation" s'il n'etait pas à visée anti- scolaire et decousu de sens  , serait drôlissime ... y répondre ? je ne vois pas , c'est trop "perché" pour moi .... 

Vous dites 

Alors, qu'en est-il vraiment de l'hyperactivité ? Dans 99.9% des cas, on parle de gens à qui le système éducatif ou les parents n'offrent pas les moyens d'évacuer leur énergie et/ou imposent des conditions d'existence qui les pousse à réagir ou sur-réagir.

.....

Dès qu'un enfant bouge, l'institution scolaire dit qu'il a un problème. Tel cet enfant de cinq ans qu'on a accusé de harcèlement sexuel la semaine dernière dans le Colorado, alors qu'il a fait un baise-main à sa petite voisine. Tels ces nombreux enfants qu'on dit "hyperactifs" alors qu'ils ont simplement de l'énergie que l'école est incapable de prendre en charge, en tous cas en France. Comment se fait-il qu'il y ait 15% d'hyperactifs dans un établissement et aucun dans un autre ? C'est tout simplement que certains établissements gèrent très bien l'énergie de l'enfant.

Je réponds: informez vous mieux 

Outre le fait qu'on sent là , une certaine supériorité de parents qui ne connaissent pas le trouble et pour cause ! VOUS , supers parents de supers enfants , savez eduquer et même , si j'en réfère à votre site , instruire vos enfants .... alors que nous , pauvres de nous , non ... ni l'un ni l'autre ! ( et je ris , mais chut )

Le diagnostique TDAh ( donc je repète pour que ça rentre : avec OU sans hyperactivité ) se fait en différentiel . Dans les critères de diagnostique en faveur d'un TDAh , il y a ces simples questions 

> troubles apparaissant avant l'age de 6 ans ( 12 ans pour le DSM5 me semble ) 

> troubles apparaissant dsans plusieurs sphères de la vie de l'enfants ( école , famille , extra scolaire etc ... ) 

> trouble handicapant ( souffrance )  la vie scolaire , sociale etc de l'enfant 

Il n'est pas question de juste scolarité ... il faudrait sortir de là avant de vouloir jouer aux apprentis-diagnostiqueurs du dimanche ... 

Vous dites 

" Et par conséquent, dire qu'ils sont dyslexiques ou hyperactifs est un scandale, une irresponsabilité et une preuve d'incompétence."

Je réponds

Et vous , quelle CON(m)pétences avez vous pour pouvoir affirmer celà ? votre article ne me présente , à moi maman informée , confrontée et objective malgré tout , que des allégations pour le moins plus douteuses les unes que les autres , chopées ci et là mais sans aucune objectivité ? 

ENFIN :

le TDAh n'est pas affaire l'energie , vous nous faites un laius entier sur l'energie , quel rapport avec un trouble du deficit d'attention ( avec ou sans hyperactivité ) ? je ne vois pas .... 

> le TDAh est une souffrance pour l'enfant , l'adolescent et nombre d'adulte ... sans même le regard ou les reflexions exterieures ou familiales ... occulter et minimiser cette souffrance est offensant pour ceux qui souffrent ( les patients eux même  en 1ere ligne , pas leur famille entourage ou enseignants ) 

> Vos vidéos ... hum , la 1ere n'est ni plus ni moins une propagande Scientologue , et vous le partagez ? Seriez vous scientolgues de même ? on pourrait se poser la question ...

Celle de Ken Robinson , que j'affectionne particulierement , n'a absolument rien à faire sur un article comme le vôtre : c'est une insulte à ce Monsieur ! 

Ainsi donc , voici ma réponse , plus détaillée pour le coup que ce matin , à votre semblant d'article orienté , subjectif , parfois offensant envers les parents qui vous lisent ( ne serait-ce vos reponses aux commentaire , donneurs de leçons , moralisateurs voir culpabilisants ...limite dangereux pour certains je dirai même , même l'autisme n'existerait pas selon vous et vos recherches on ne peut plus scientifiques ?? si ce n'etait pas si dramatique , je rirai ... tout celà pour défendre votre "église" : l'IEF : l'école c'est le maaaaal , l'école rend les enfants malades et les drogue et les paretns sont complices pour leur propres tranquilité .... heureusement que tous les parents pratiquant l'IEF ne partagent pas vos avis extrèmes , infondés et dangereux ! ) 

Votre "article " est erroné , infondé et subjectif , tout sauf un article en somme . Il a pour but la manipulation et la desinformation , ni plus ni moins .  

ci après l'HAS , le collectif parents TDAh Ouest dont je fais partie a participé à l'enquète qui a mené aux recommandations 2014 , une bonne lecture du soir 

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2012647/fr/trouble-deficit-de-l-attention-avec-ou-sans-hyperactivite-tdah-reperer-la-souffrance-accompagner-l-enfant-et-la-famille

Je reviens ce matin ... ayant raté votre "mot de la fin" , faisant référence à celui , qui , je vous le concède donc , sera votre (seul) appui professionnel de cet article ( même la je ris ! ) monsieur Landman .... tout un Poème ! 

Ma réponse : Dr Revol 

Mon professionnel répondait dejà voilà quelques temps au vôtre dans un appel à la sortie du torchon ( oups : bouquin ) du vôtre  ; le Dr REVOL est neuropsychiatre, pédopsychiatre, chef du Centre des troubles des apprentissages à l'hôpital neurologique de Lyon. Il est spécialisé dans l'hyperactivité et la précocité intellectuelle. Il dirige le Centre des troubles d’apprentissage de l’hôpital neurologique de Lyon. Conférencier, il milite depuis plus de vingt ans pour que chaque enfant puisse accéder au plaisir d’apprendre. ( donc un "super-incompétant professionnel " selon vous - c'est comme incompétent mais lui c'est avec une cape ! ;) - , et vendu à Big Pharma :  si je suis le fil de votre pensée - CF plus haut -  ) 

voici donc ce que Olivier REVOL disait à la sortie du livre de Landman http://panda29tdah.canalblog.com/archives/2015/02/13/31516393.html

Maman Panda